Accueil

Pour les courageux(se), Étienne Perrot, psychanalyste et continuateur de Carl Gustav Jung en France dans le domaine de la psychologie analytique, dans un texte de l’Encyclopedia Universalis, nous raconte ce que Carl Gustav Jung, tout au long de son œuvre, nous a transmis, en l’adaptant à notre époque, pour que nos esprits comprennent.

Certificat de psychologie pour astrologue

L’anachronisme est la confusion au cours de laquelle un événement n’est pas placé à sa bonne date ou à sa bonne époque.


Un peu comme si le metteur en scène qui tourne un film racontant l’histoire d’un prince du moyen âge oubliait une voiture des temps modernes dans son décor et que par inadvertance elle passe dans le film.


Nous avons alors à faire à une faute de chronologie qui consiste à placer un élément plus tôt ou plus tard que l’époque où il a réellement été fabriqué. Lorsqu’il y a confusion entre les époques, on dit d’un film historique qu’il est bourré d’anachronismes.


Par extension, le dictionnaire parle d’un caractère, d’un état de ce qui est périmé : anachronisme d’une loi, d’une coutume, d’une expression, d’une attitude.


Je suis, en plus de mes fonctions de praticien en psychothérapie et de psychanalyste : astrologue.


La question pourrait se poser de comprendre s’il n’y a pas ici une forme d’anachronisme. Un peu comme si l’astrologue d’une autre époque entrait par inadvertance dans l’univers moderne de la psychologie.


Le lecteur pourra avoir de multiples interrogations, sans doute consécutivement à des croyances, des préjugés, des incompréhensions, des méconnaissances, etc.


Je tiens donc simplement à rappeler la phrase de Carl Gustav Jung, psychiatre, élève de Sigmund Freud et fondateur de la psychologie des profondeurs :


« Nous sommes nés à un moment donné, en un lieu donné, et nous avons, comme les crus célèbres, les qualités de l’an et de la saison qui nous ont vus naître. L’astrologie ne prétend pas davantage. Si des gens jouissant d’une instruction médiocre ont cru jusqu’en ces derniers temps pouvoir se moquer de l’Astrologie comme liquidée depuis longtemps, cette astrologie remontant des profondeurs de l’âme populaire se présente aujourd’hui de nouveau aux portes des universités qu’elle a quittées il y a trois cents ans ».


Il faut des années de travail personnel pour trouver les qualités de l’an, de la saison, du jour et de l’heure à laquelle nous sommes nés : devenir conscient et vivre pleinement le moment de notre naissance. Mais seul un tel travail permet de retrouver le chemin par lequel nous sommes descendus. Retrouver ce chemin, c’est remonter la difficile pente qui mène jusqu’à notre âme, à notre esprit. Sans ce retour nous sommes des exilés, des êtres perdus loin de leur patrie céleste.


Un travail sur soi est toujours un travail de retour à soi, un travail qui ouvre à ce qu’il y a de plus intime et de plus sacré en nous. Quelle que soit la méthode thérapeutique employée du moment qu’elle convient à la personne en chemin.