Accueil

Thérapie comportementale, cognitive et émotionnelle



Yasmina a trois ans lorsqu'elle s'amuse à effeuiller les pétales et les sépales des orchidées de sa mère. Cette dernière, fière de sa culture florale, qu'elle aime tant exhiber devant ses amies, devient furieuse et lui inflige une fessée (trop forte pour ce que l'enfant est en mesure de supporter) et la punit en l'enfermant dans sa chambre.


De plus, sa mère lui fera sentir sa colère des jours durant après l'événement, lui faisant porter le poids qu'à cause d'elle des mois de travail et d'entretien sont détruits (culpabilité).


Yasmina est en pleurs, elle ne comprend pas, ce qu'à son âge, elle ressent comme une "agression" de la part de sa mère. L'attachement qu'elle avait avec sa mère est devenu insécure et produit une perturbation émotionnelle grave avec impossibilité de se représenter ce qui se passe dans sa tête d'enfant. Yasmina se renferme sur elle-même, entre elle et sa mère quelque chose est brisé.


Yasmina a 23 ans et elle est invitée pour la première fois par son amoureux. Le drame éclate, Yasmina est prise d'une terrible angoisse, tombe en larme et part en courant laissant son petit ami sur place. Il tenait dans ses mains un bouquet d'orchidées…


L'émotion négative resurgit des profondeurs, car elle était jusque-là refoulée dans l’inconscient et fait revivre le moment difficile vécu il y a 20 ans.


Schémas ci-dessous.


Impossible de garder la tête froide (cognition), impossible de prendre du recul (émotion), Yasmina prend la fuite (comportement). Yasmina ne peut pas établir consciem­ment la relation entre cette expérience émotionnelle et le souvenir origi­nel. D’où le nom de thérapie comportementale, cognitive et émotionnelle.


En savoir plus avec la neurophysiologie


Yasmina a également pour habitude d'éviter les magasins de fleur et les endroits où elle risque de voir ressurgir le stimulus déclencheur. Elle appréhende inconsciemment les mariages, les fêtes, etc.


Le prénom a été changé


__________


Une thérapie comportementale, cognitive et émotionnelle est une thérapie validée scientifiquement qui porte sur les interactions entre pensées, émotions et comportements.


Cette thérapie se concentre sur les problèmes actuels de la personne, tout en prenant en compte la façon dont la problématique s’est construite au sein de la psyché de la personne tout au long de son chemin de vie.


La TCC-E aide à progressivement dépasser les symptômes invalidants et vise à trouver une voie de sortie par le travail cognitif : prise de conscience intellectuelle de la problématique, accompagnement empathique et technique pour retrouver les émotions perturbatrices et enfin la modification des comportements.


La TCC-E s’appuie sur différentes techniques qui aident une personne à identifier les mécanismes à l’origine de ses difficultés, à expérimenter de nouveaux comportements et à sortir ainsi progressivement de cercles vicieux qui perpétuent et aggravent la souffrance psychique. Elle aide la personne à mieux comprendre les schémas de pensées négatives à l’origine de comportements inadaptés (ex : phobie) qui peuvent être source de détresse psychique.


La TCC-E est indiquée pour toute personne en souffrance : enfant, adolescent, adulte, et personne âgée, désireuse de retrouver un mode de vie autonome et suffisamment motivée pour s’investir dans un programme de soin qui nécessite une implication durant et entre les séances.

Pascal Patry



Impossible de garder la tête froide (cognition), impossible de prendre du recul (émotion), Yasmina prend la fuite (comportement).

Une thérapie comportementale, cognitive et émotionnelle est une thérapie validée scientifiquement

En savoir plus avec la neurophysiologie

Retour

Information TCC